Bienvenue sur le site AFC Paris

Chantiers Education

 

Découvrir les Chantiers Education
en participant à un chantier découverte exceptionnel et ouvert à tous

Comment gérer les conflits dans la fratrie ?

Mardi 30 septembre de 20h30 – 22h30 Salle Saint François-Xavier, maison des œuvres de St Léon
Pour tous les parents d'enfants de 0 à 21 ans

 Télécharger l'invitation

1ère édition des Familiades

Venez en famille partiper et vous ressourcer après cette période difficile, nous vous invitons à participer à la 1ère édition des Familiades (nouveau nom pour l'Université d'été des familles) du 27 au 29 août au sanctuaire Notre Dame de Pontmain.

Des conférences autour de Godefroy de Bentzmann, d'Arnaud Le Clère, du Père Philippe Verdin, des ateliers pour tous les âges à partir de 6 ans, des temps de prière et de détente ponctueront ces trois journées.

Les enfants de moins de 6 ans seront pris en charge par des baby-sitters.

 

 

Chers amis

En 1958 et en 1968, deux pandémies, la grippe asiatique puis la grippe de Hong Kong, ont fait respectivement 100 000 et 30 000 victimes dans notre pays, débordant de manière dramatique nos services de santé sans que l’histoire en ait pourtant gardé grande trace. Aujourd’hui, Pandore tente de refermer sa boite et Prométhée a mal à la gorge : la technique dans laquelle nous avions foi a été mise en échec par l’un des plus petits organismes vivants : un virus de 200 nanomètres de diamètre. Nous n’avons sans doute pas un plus grand souci de la vie qu’il y a 50 ou 60 ans mais nous avons cru que nous étions maitres de nos vies (jusqu’à choisir notre sexe, fabriquer nos enfants ou décider de l’heure de notre mort….) et la découverte brutale de notre universelle faiblesse et de notre dépendance nous transforme en enfants apeurés. La presse ne titre plus sur « L’homme augmenté » mais, et de manière unanime, sur « Quelles issues pour la crise ? »

Si nous cherchons un sens à tout cela, nous, chrétiens, avons la chance de pouvoir nous tourner vers le trésor de la Parole de Dieu.
Vous connaissez ce court dialogue de Jésus avec ses disciples :
« Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. Mais c’était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui » Jn 9,2. Cet échange prend une résonnance particulière dans le temps de pandémie que nous vivons. En effet, comment les œuvres de Dieu peuvent-elles se manifester à travers le handicap, la maladie et la souffrance ?

C’est pourtant ce que nous avons sous les yeux en ce moment. La pandémie du coronavirus porte une ombre de souffrance et de douleur sur le monde entier. Mais elle est aussi accompagnée d’une trainée lumineuse : les armes se sont tues, la traite des êtres humains régresse, le recours à l’avortement diminue en France, le trafic de drogue décroit dans les banlieues, l’addiction consumériste s’apaise, le Hellfest, Solidays et les Gayprides sont annulés, des trésors de solidarité et de dévouement sont mis en œuvre, priorité est donnée à la protection de la vie, des soignants, des prêtres prennent des risques pour prendre soin des corps et des âmes… L’œuvre de Dieu se manifeste !

A Pâques, Dieu tire un bien du pire mal qui ait été commis. Il nous invite à l’accompagner dans ce passage. Quels biens pouvons-nous, nous aussi, porter à travers ces jours de confinement, d’ennui, d’angoisse pour nous et nos proches, de deuil ?

Nous, AFC, avons un trésor : des familles organisées entre elles, solidaires et partageant une même vision de la société fondée sur la Doctrine Sociale de l’Eglise. Que faisons-nous, de notre mouvement, de cet atout ? Comment le faisons-nous servir au « meilleur Bien » ?

A Pâques, la vie sourd de nouveau et de toutes parts dans l’abondance de la miséricorde divine. Il est grand temps de sortir de notre sommeil et de nous lever à notre tour ! Allez, il est temps de sortir nos agendas et de nous organiser pour faire ensemble des projets pour porter la voix de la famille, la promouvoir et la servir.

Aujourd’hui, « la charité du Christ nous presse » ! 2 Co 5, 14

Joyeuse fête de Pâques !

Pascale Morinière
Présidente des AFC

Confinés en famille

Chers Adhérents et amis

 

Au-delà du site des AFC et des sites cathos permettant utilement d’approfondir sa foi et de participer à la messe en ce temps de confinement, nous partageons avec vous quelques sites pour occuper les enfants, vous divertir et vous instruire. Il y a ici une profusion de propositions et nous n’avons pas (encore) tout visité  !

Sept chapitres : Enfants, Musée, Opéra/danse, Musique, Cirque, Film, Lecture,

En famille, revenir vers Dieu !

Voilà  qu’au  retour  des  vacances  de  ce mois de février, nous allons entrer dans le temps du Carême  (le 26 février). Un temps  d’endurance  pour  marquer  notre  fidélité  à Dieu. C’est  une  chance  pour  nous  tous  de  pouvoir vivre ces 40 jours en période normale…. sans la cou-pure des vacances. Reconnaissons que la rupture de rythme nous fait perdre notre élan.
Comment vivre le Carême en famille ? La prière de l’Eglise nous invite tout au long de ces semaines à « Revenir  vers  Dieu ».  « Revenez  vers  moi  de  tout votre  cœur »  dit  Dieu  par  la  bouche  du  prophète Joël ! Ainsi le Carême n’est pas un temps où l’on se rajoute des obligations comme pour se donner à soi-même la mesure de notre progrès. Le Carême est plutôt un temps où l’on se dépouille.
Un repère dans notre semaine : le vendredi de Carême  nous  est  donné  pour  préparer  nos  cœurs  à entrer dans la Passion de Jésus. C'est-à-dire à recevoir  la  force  de  le  suivre  jusqu’au bout pour avoir part avec lui à la joie de sa résurrection. Alors permutez-moi  de  vous  proposer  un  itinéraire :  Que chaque vendredi de ce Carême, en famille, chaque membre  se  dépouille  d’un dîner mondain…d’une soirée entre amis… d’une sortie ciné ou théâtre…
d’un  temps  de  jeux. Qu’on se retrouve en famille, tous  âges  confondus  pour un temps  de  prière,  de partage avec les lectures de la messe du dimanche à venir. En famille, chaque semaine, 30 minutes pour Dieu !  Sans oublier le sage  conseil  du  saint  pape Jean-Paul  II…jeûner  de  télévision,  d’ordinateur,  de portables et autres tablettes ce vendredi soir !
Agir  ainsi,  chaque  vendredi,  en  famille  « petite église  domestique »  c’est  s’entraîner,  se  soutenir, s’encourager à la joie de revenir vers Dieu. La proclamation des lectures de la messe dominicale prendra  une  saveur  nouvelle.  Belle  route  vers  Pâques !         

Chanoine  Denis  METZINGER

"Discours de Harvard"

L’AFC de Notre Dame de Grâce de Passy  vous convie  à une représentation  théâtrale exceptionnelle :                                        

LE DISCOURS DE HARVARD,  UNE ŒUVRE POUR AUJOURD’HUI 

 Expulsé de l'URSS en 1974,  Alexandre Soljenitsyne a émigré aux Etats Unis ;   il  a été invité  en 1978   à prononcer  un  discours
devant  l'élite   universitaire  à  Harvard , il  dénonce les faiblesses de l'Occident, en particulier le déclin du courage et appelle à
une vision renouvelée de l'homme et de la société.  Hervé MARITON,  passionné de la Russie, viendra nous livrer, seul en scène,  le message, plus actuel que jamais, de ce célèbre  "discours  de  Harvard."

 Entrée libre , Mardi 28 avril 2020 à 20 h 45   Salle Rossini (Paroisse Notre-Dame de Grâce de Passy )                               
8 rue de l'Annonciation 75016  Métro Passy, La Muette, RER C